4 / Les 50 pré-maquettes / Analyse de l'origine des supports ayant servi à leur conception Juin /Août 1959




Un total  de 50  planches (recensé à ce jour) 
a servi  de travail d'approche pour la conception du n°0 du journal Pilote et ce sous les formes suivantes :


Un premier cahier de 16 pages
Un second cahier de  32 pages
02 planches volantes totalement hors période une de l'autre.



Le cahier de 16 pages

Certainement le plus ancien, il est constitué de reliefs d'archives des premiers essais de Francois Clauteaux on les reconnaît à  la signature "Jean Pierre "qui fut son avatar littéraire ainsi qu'à l'association du gouvernail marin avec Pilote dessiné par Dagues en 1944
( m'a été détaillé verbalement par F.Clauteaux en 2001).







Il y a également une page complète consacrée à son fils Rodolphe qui doit correspondre à la seconde équipe Forlani Dagues et Combelles (1958), époque où ils pensaient sortir un journal axé sur Rodolphe star du shampoing Dop





Des articles détaillés font évidemment  sentir le coup de plume exceptionnel de Jean Michel Charlier
On trouve ensuite pèle mêle des extraits du Supplément illustré n°0 de 1956 que l'on doit à la troisième  et définitive équipe de Pilote  Goscinny  Uderzo Charlier (Printemps 1959), puis des morceaux d'articles émanant des almanach de Radio-Luxembourg .



Le carnet de bord destiné à entretenir un lien entre les jeunes Pilote à travers concours jeux et rencontres  est déjà annoncé .







Le reste n'est que collages de strip empruntés ça et là dans les magazines et détournés .
On trouve également des articles de culture générale et  de belles planches d'Uderzo. 




Planche volante n°1

L'une des deux est très abîmée et semble avoir été  faite comme première couverture  (annulée) du cahier 1.



Un cahier de 32 pages 

Le concept s'améliore, on constate une construction de projets  tels que:
"Le Roman de Renart ", le Pilotorama, une épure de dessin qui mêle  l'univers de Sempé avec celui  du Petit Nicolas.

On retrouve des planches du "Supplément Illustré n°0 de 1956" , des fausses publicités et jeux concours dessinés par Uderzo.

Et toujours des  articles détaillés faisant  sentir le coup de plume exceptionnel de Jean Michel Charlier.

A noter deux planches de "Capitaine Bibobu" de Goscinny placées en désordre ainsi qu'une double planche préfigurant "Barbe rouge" mais provenant d'un autre dessinateur.

Pour terminer quelques autres strip empruntés ça et là dans les magazines et détournés et de magnifiques articles dessinés par Uderzo ,sans oublier un inédit sans suite magnifique  émanant de Goscinny et Uderzo.



Planche volante n°2

Plus du tout question du Roman de Renart et toujours pas d'Astérix .
Par contre elle comporte les icônes de Tanguy  et  Barbe Rouge .
C'est donc l'ultime planche d'essai d'avant la couverture finale du vrai n°0 .

Couverture où apparaîtra Astérix pour la première fois en couleur (sachant qu'il est sorti en noir et blanc 3 semaines avant dans un almanach de Radio Luxembourg pour la promo du futur journal Pilote).






                                               Vitrine complète des 50  planches 





Cahier de 16 Pages





























































Cahier de 32 pages 





































































































Hors cahier 2 planches orphelines














La couverture choisie pour le n°0 officiel est très proche du modèle Arlequin 




         Analyse des supports ayant servi au concept 




 l'Arlequin




Longtemps les gens pensèrent qu'il s'agissait du petit Rodolphe enfant star de la pub Dop et fils de François Clauteaux, il n'en est rien l'enfant s'appelle Rémy Chevalier, je l'ai retrouvé il m'a gentiment  envoyé un extrait de son press-book.


Son papa Jean Chevalier assisté de Josephson a réalisé cette prise de vue au flash électronique Rémy devait avoir 6 ans.


 Pub d'Havas de Eté 1959 pour la marque Sporvel  dans le magazine ELLE.











 F. Clauteaux avait acheté le droit  d'utilisation de cette photo et fait  un découpage, ci joint scan du mail qu'il m'avait envoyé , le scan ayant tronqué la fin de chaque mot de ligne je l'ai restauré à l'identique les manques.




                                                 Couverture volante n°1



Cette planche est la plus étrange.

Elle ressemble à la couverture du cahier pour les deux articles " La télévision à l'école"  et "Le jeux concours de plusieurs millions" repris justement sur 2 planches dans ce cahier complet de ses 32 pages 

L'aigle solitaire est une référence au surnom donné à Lindberg et est aussi inclus dans le cahier de 32 pages .

Le voyage de la 5eme B de Condorcet icône bas droit abîmée ,à l'agrandissement on découvre le nom de  "Inal " marqué sur une stèle ,ils sont donc au sud ouest de la Mauritanie région de  Dakhlet Nouadibou près du Sahara oriental

Le lycée de Condorcet est annoncé  pour une photo (non  fournie) dans un quart de planche du cahier de 32 pages 

Gisèle Reboul serait en fait la secrétaire de l'éditorialiste gilles Martinet fondateur  de "France Observateur" ancêtre du "Nouvel Obs".







Marc Laurent 

Directement sorti du supplément illustré n°0 confectionné en 1956 par l'équipe Edipresse Edifrance 



        


                            
La Callas et le Lycée Montaigne    









 Jeux ou sculptures 

                                                               

L'Haÿ Les Roses Val de Marne 1958













 Les strip empruntés et détournés 





Francinou est en fait Mimile garçon de bureau, ... le futur Gaston ? 
Les dessins sont de Franquin et le texte de Goscinny  le support complet appartient au Supplément Illustré n°0 de 1956








Robin l'Intrépide d'Oulié est en fait une sorte de "suite" du Corentin de Cuvelier

Cric et Crac ...tiré de La Pension Radicelle de Gire







Pour Petit Pierre  la bd est bien sortie des aventures de  Pistolin 




Page de droite  Almanach Luxembourg 1959 page 183






Le champion  est en réalité Chouchou Roi de la petite reine paru dans Zorro en 1952 et dessiné par Pellos









Ces deux planches d'Henry Julliard  furent insérées dans Zorro n°305 du 13 Avril 1952.

Le titre original était :Capitaine Tornade et l'épisode " La route des négriers ".
Rebaptisé les Pirates des Caraïbes en 1959 pour combler le prototype de la pré-maquette
car H.Julliard travaillait déjà dans Jeannot et Pistolin pour Charlier et c'est pour cela qu'ils ont pu "emprunter" ces planches sans problèmes.

La suite est que sans plagier ils gardèrent l'idée de placer une histoire de Pirates dans Pilote c'est donc Julliard qui inspira Barbe Rouge à qui vous savez .







         Jim Flokers   Album  introuvable



Deux ans avant d'êtres utilisées sans texte  pour les maquettes de Pilote; Ces 2 dessins (droite et gauche) sous forme de  vignettes à  découper et coller servirent à illustrer un  album publicitaire pré-imprimé du texte (image centrale)
Ce dernier racontait l'histoire d'un cow-boy (éponyme  de la marque de céréales de petit déjeuner  où étaient imprimés ces vignettes) texte de J.M.Charlier,  les  22 vignettes dessinées par Uderzo 





9 / Support Almanach Radio-Luxembourg






Ce vignettage annonce un article de Lucien Barnier journaliste
scientifique à Radio Luxembourg , cet  article sur le four solaire
est présent dans l'almanach 1960 paru en septembre 1959
 Lucien Barnier présent également dans Pilote dès son n°0.





10 / Pistolin 





Une planche de "Les Enfants héroïques parue dans   Pistolin" n° 43  du (01/1957) Titrage "Jack Davis"
Le texte de J.M.Charlier est illustrée par Albert Uderzo  .




Il servit  pour une planche complète de pré-maquette intitulée "A bride abattue"( prétendue écrite par Georges Simenon)  elle était dépourvue de texte 








3 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Cela fait tout drole de voir ça ici... J'avais aucune idee avant cette annee que ma tete etait sur la couverture d'une des maquettes du numero 0!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. KRISTIANEK KINLETSAK07/12/2014 02:16

      Eh oui!!! Bonjour Rémy content de vous 'avoir retrouvé et prouvé que Wikipédia racontait des balivernes en affirmant que l'arlequin était Rodolphe le fils de François Clauteaux
      Cordialement

      Supprimer

Vous venez de visiter ce blog , vous a t'il plu, qu'en pensez vous sincèrement ?
Prenez une minute pour me le faire savoir... merci